En ce moment

Du 20 janvier 2019 au 10 mars 2019

Exposition Jacqueline Chaignat

février 2019

23 février 2019 - 21h

'Heidi et ses boys' ou quand Mani Matter rencontre Georges Brassens

24 février 2019 - 17h

'La machine à fabriquer des mots doux (mais pas que)'

mars 2019

3 mars 2019 - 11h

Valentin Cotton - piano solo

3 mars 2019 - 15h

Le Bal du Soleil

9 mars 2019 - 09h

ATELIER AVEC MODELE VIVANT

9 mars 2019 - 21h

Evelyne Gallet + Steff La Cheffe

15 mars 2019 - 21h

Simon Gerber & Sophie Noir Trio - concert bistrot

16 mars 2019 - 21h

Mario Batkovic

Du 17 mars 2019 au 16 juin 2019

Exposition Gérard Tolck 1ère partie

30 mars 2019 - 21h

Lucky Dog

avril 2019

5 avril 2019 - 21h

Balkalé - concert bistrot

6 avril 2019 - 21h

Félicien LiA vernissage d'album

7 avril 2019 - 11h

Duo violon et guitare

7 avril 2019 - 15h

Le Bal du Soleil spécial folk

13 avril 2019 - 09h

ATELIER AVEC MODELE VIVANT

13 avril 2019 - 21h

'Soleil noir'

26 avril 2019 - 21h

Jam de la médaille d'or

Du 28 avril 2019 au 16 juin 2019

Exposition Gérard Tolck 2ème partie

28 avril 2019 - 17h

'Une toile qui prend vie... Gérard Tolck'

mai 2019

3 mai 2019 - 21h

Trio Mosaïque - conert bistrot

4 mai 2019 - 21h

'Je ne suis pas le soleil qui paraît au ciel'

5 mai 2019 - 11h

AKMI DUO

5 mai 2019 - 15h

Le Bal du Soleil

11 mai 2019 - 09h

ATELIER AVEC MODELE VIVANT

11 mai 2019 - 20h30

'Le diable rouge'

12 mai 2019 - 17h

'La leçon'

17 mai 2019 - 21h

L'air de rien

juin 2019

2 juin 2019 - 11h

Trio Nota Bene

2 juin 2019 - 15h

Le Bal du Soleil

8 juin 2019 - 09h

ATELIER AVEC MODELE VIVANT

8 juin 2019 - 21h

Les Malcommodes et Sonia Johnson

Du 21 juin 2019 au 25 août 2019

Exposition Pierre Marquis

21 juin 2019 - 21h

'Chante-moi ton Jura'

juillet 2019

5 juillet 2019 - 18h

Fête des vacances

6 juillet 2019 - 18h

Fête des vacances

13 juillet 2019 - 09h

ATELIER AVEC MODELE VIVANT

RETOUR

Exposition Jean Scheurer

Du 14 octobre 2018 - 11h au 11 novembre 2018 - Galerie

Exposition Jean Scheurer

Vernissage: dimanche 14 octobre, à 11 heures

Présentation de l'exposition: Nicolas Raboud

Peintre, sculpteur et dessinateur abstrait, Jean Scheurer a passé son enfance à Lausanne, où il est né en 1942. Il y a étudié à l’Ecole cantonale des beaux-arts de 1962 à 1965. Il a fondé, en 1968, le groupe Impact avec Pierre Guberan, Henri Barbier, Jean-Claude Schauenberg, ainsi que Jacques Dominique Rouiller et Kurt von Ballmoos, et expose dès lors régulièrement en Suisse et à l’étranger.

Jean Scheurer a été professeur à l’Ecole des beaux-arts de Sion de 1975 à 1985. Il a été membre de la Commission fédérale des beaux-arts de 1985 à 1992. Il a réalisé de nombreuses œuvres pour des espaces publics et privés

Il poursuit actuellement son travail dans son atelier de Chavannes-près-Renens dans une ancienne usine occupée aujourd’hui par de nombreux ateliers d’artistes.


Outre ses créations en tant que sculpteur et ses interventions à l’extérieur, Scheurer est avant tout peintre et dessinateur. Dans ses toiles, les droites strient la surface, parfois très sombre et compacte, en un réseau de recouvrement intense. Ce n’est ni un enfermement, ni un treillis, ni une prison: rien que les entrelacs des traits du pinceau sur la toile qui se tissent et la profondeur qui se creuse. L’espace s’ouvre devant les gestes du peintre: rien qu’un tableau, la puissance du travail des jours, et la force des sentiments. De l’alignement à la rupture, de l’ordonnance à l’agitation, l’espace s’aère et se sature de droites qui se recourbent, s’inclinent, se superposent, des droites à la règle rompue, désamorcées aussi, l’accident du pinceau, le hasard, retenu. L’espace se construit en profondeur et en surface. Le gris cède aujourd’hui la place à la couleur. Des bleus, des oranges, des jaunes occupent la surface de la toile, construisent le tableau avec la même conscience et avec la même liberté.

Scheurer s’affirme dans la rigueur verticale conquise, dans l’humanité troublante de l’horizon, dans les travers de la révolte. Entre maîtrise et fragilité, sa peinture se construit comme une ascèse vers l’espace.

Nicolas Raboud

Partager