RETOUR

Trio Clarion

6 mai 2018 - 11h - Les Matins classiques

Trio Clarion

Séverine Payet, clarinette, Christophe Pantillon, violoncelle, Marc Pantillon, piano.

Oeuvres de Mozart, Rota et Brahms

Entrée libre - collecte


Programme

1. W. A. Mozart (1756 – 1791) Trio en mi bémol majeur KV 498 'Kegelstatt-Trio'

pour clarinette, alto (violoncelle) et piano

Andante – Menuetto – Rondeaux

2. Nino Rota (1911-1979) Trio pour clarinette, violoncelle et piano (1973)

Allegro – Andante - Allegrissimo

3. Johannes Brahms (1833 – 1897) Trio en la mineur op. 114

pour clarinette, violoncelle et piano

Allegro – Adagio – Andantino grazioso - Allegro


Née à Montréal, Séverine Payet étudie au Conservatoire de Musique de Montréal, à la Musikhochschule Winterthur-Zürich et au Conservatorio della Svizzera Italiana de Lugano où elle obtient en juin 2005 le diplôme de soliste dans la classe de François Benda. Elle participe à plusieurs classes de maîtres.

Séverine Payet est lauréate de plusieurs prix : 1er prix du ’Concours Brahms de Zürich’ et 1er prix lors du 14th International Chamber Music Competition Barletta, Italie. Comme musicienne d’orchestre, elle joue avec le Kammerorchester Basel, les Orchestres Symphonique de Berne, de Bienne et du Jura, la Philharmonie Südwestfahlen, la Sinfonietta Baden (Wien) et l’Ensemble Kontrapunkt Wien sous la direction de Christopher Hogwood entre autres.

Séverine Payet se produit régulièrement comme soliste et chambriste. On peut l’entendre avec l’Orchestra della Svizzera Italiana de Lugano ainsi qu’au Berner Musikfestival. Le compositeur suisse Rodolphe Schacher lui écrit plusieurs œuvres. En outre, elle joue au sein de l’Ensemble instrumental du Festival d’été de Carinthie en Autriche et à plusieurs occasions dans la petite salle de la Tonhalle de Zürich ainsi que dans la Gläsernersaal du Musikverein de Vienne. Elle est membre du Trio Clarion, du Berner Bläser Oktett, de l’Ensemble ⅀igma, ainsi que de l’Ensemble 5. Avec ces formations, elle joue à Zürich, Berne, St. Gall, Neuchâtel, aux Jardins Musicaux de Cernier, au Musiksommer am Zürichsee, à la Schubertiade d’Espace 2, à la Musikwoche Braunwald ou Kloster Fischingen ainsi qu'au Festival International Artes Vertendes au Brésil.

Christophe Pantillon est né à Neuchâtel dans une famille de musiciens d’origine suisse et américaine. Il a commencé le violoncelle avec J.-P. Guy dans sa ville natale et avec Elena Botez à Berne, avant de poursuivre ses études avec Heinrich Schiff à l’Académie de Musique de Bâle. Il a ensuite parfait sa formation avec Valentin Erben (Quatuor Alban Berg) à la Hochschule für Musik de Vienne et avec Ralph Kirshbaum au
« Royal Northern College of Music » de Manchester. Il a en outre suivi des cours avec Mischa Maisky à Sienne.

Dès son plus jeune âge, Christophe Pantillon s' adonne à la musique de chambre, en particulier avec ses frères au sein du 'Trio Pantillon'. Installé depuis 1992 à Vienne, il fonde en 1998 le quatuor « Aron », quatuor en résidence du Centre Arnold Schönberg. Il est en outre membre du 'Trio Leschetizky' et joue régulièrement en Duo violon/violoncelle avec son épouse Klara Flieder.

Christophe Pantillon a enregistré une quinzaine de CDs de musique de chambre. Il s'est produit comme soliste ou comme membre de divers ensembles de musique de chambre à Vienne,
Salzburg, New York,
Londres, Washington, Paris, Tokyo, Moscou, Buenos Aires, Madrid, Zürich, Prag, Berlin, Amsterdam, Varsovie, Saint-Petersbourg, Helsinki,.. ainsi que dans le cadres de festivals réputés: Festival Menuhin Gstaad, Festival de Radio France (Montpellier), Festival de Kuhmo (Finlande), Festival Cervantino (Mexique), Festival Musical de Santo Domingo, Norfolk Chamber Music Festival (USA),'Sounding Jerusalem', Festival de la Roque d’Anthéron, Festival de Stresa, etc...

Christophe Pantillon a eu la chance de collaborer avec de grands artistes tels que Philippe Entremont, Elisabeth Leonskaja, Oleg Maisenberg, Bruno Canino, Marcello Viotti, Sir Neville Marriner, Sir Roger Norrington, Peter Schreier, Thomas Quasthoff, Ferruccio Furlanetto, avec des membres du Quatuor Alban Berg, du Quatuor Chilingirian, ainsi que des membres de l'Orchestre Philharmonique de Berlin et de l'Orchestre Philharmonique de Vienne.

Issu d'une famille de musiciens neuchâtelois bien connue, Marc Pantillon a grandi dans un milieu baigné de musique, et c'est tout naturellement qu'il aborde dès son plus jeune âge l'étude du piano sous la houlette de ses parents: il n'aura d'ailleurs pas d'autre professeur jusqu'à son examen de diplôme, qu'il passe à l'âge de vingt ans. Titulaire d'une bourse Migros, il part à Vienne poursuivre ses études de piano chez Hans Petermandl à la Hochschule für Musik, y recevant la virtuosité ' avec distinction ' en 1983. La même année, il y est très remarqué lors de la finale du concours Bösendorfer.

Il a la chance de pouvoir ensuite se perfectionner auprès du grand pianiste Paul Badura-Skoda, qui s'intéresse à lui, le poussant à envisager sérieusement la carrière de soliste, dont le coup d'envoi sera en 1987 le Prix de Soliste de l'Association des Musiciens Suisses.

Depuis lors, il se produit très fréquemment, aussi bien en récital que comme soliste avec orchestre, il est également un chambriste très demandé. Marc Pantillon consacre beaucoup de son énergie à l’enseignement, au Conservatoire de Neuchâtel (maintenant rattaché à la HEM de Genève) où il a depuis plus de 25 ans sa classe de piano, ainsi que comme responsable de la classe de master d’accompagnement au Conservatoire de Lausanne, devenu HEMU.

Sur le plan discographique, Marc Pantillon a eu l’occasion d’enregistrer des compositeurs peu joués, auxquels sa curiosité l’a amené à s’intéresser, (dont l’intégrale pour flûte et piano de Mel Bonis avec sa fille Anne-Laure) ainsi que des pièces maîtresses du répertoire pour piano et en musique de chambre. (http : www.pantillon.net). Les saisons passées auront été marquées par l’intégrale des concertos de BEETHOVEN, donnés en deux soirées avec l’Orchestre Symphonique Genevois, ainsi que par la participation au festival des Jardins Musicaux, donnant à Marc Pantillon la possibilité d'explorer de nouveaux répertoires On notera également ses engagements avec l'Orchestre de Chambre de Lausanne. En outre, Marc Pantillon est passionné de botanique et d’ornithologie, il vit à Môtiers (Neuchâtel)



Partager